Des mesures pour l'agriculture et l'alimentation !

Des mesures pour l'agriculture et l'alimentation !

Des mesures pour l’agriculture et l’alimentation !

Avec mes collègues de la Commission des Affaires économiques, nous étions hier matin en réunion avec le cabinet de Stéphane Travert pour discuter sur le projet de loi Agriculture, qui sera discuté à l’Assemblée nationale fin mars.

Ce projet de loi, 1e concrétisation des Etats généraux de l’Alimentation, 
est un des instruments destinés à résoudre la crise qui touche le monde agricole et les consommateurs, depuis plusieurs années.

Les EGA ont permis de faire 2 constats et d’étudier les réponses possibles : les agriculteurs ne gagnent plus assez bien leur vie, et la qualité des produits n’est souvent pas au rendez-vous pour les consommateurs.

Sur la partie économique du projet de loi, notre objectif est de rendre de la valeur aux agriculteurs pour qu’ils soient mieux rémunérés :
 Le seuil de revente à perte relevé de 10% sur 2 ans à titre expérimental
 Renforcement du rôle des interprofessions dans la négociation des prix
 La proposition du prix pourra désormais partir du producteur

L’objectif du projet de loi est également de renforcer la qualité sanitaire, environnementale et nutritionnelle des produits :
 Seuil 50% de produits locaux ou labellisés dans la restauration collective publique au 1er janvier 2022.
 Délit de maltraitance animale étendu et peines doublées
 Interdiction des remises sur produits phytopharmaceutiques (pesticides…).

Ces premières mesures seront complétées par d’autres propositions lors de l’examen du projet de loi en commission des affaires économiques, mais aussi par des mesures réglementaires.

 Plus que cela, c’est un véritable changement des mentalités que nous souhaitons accompagner sur toute la filière, pour que les agriculteurs sortent de la crise qui les touche, et que les consommateurs aient accès à des produits de meilleure qualité.

Close