« Garde ton corps » : l’appli aixoise pour protéger les femmes des agressions

« Garde ton corps » : l’appli aixoise pour protéger les femmes des agressions

« Garde ton corps » : l’appli aixoise pour protéger les femmes des agressions

J'ai rencontré la semaine dernière Anaïs, Caroline et Pauline, 3 aixoises qui ont mis au point une application mobile qui permet aux femmes de sécuriser leurs trajets nocturnes à Aix-en-Provence. L’insécurité est en effet toujours présente dans notre ville, et dès la nuit tombée, les femmes sont des cibles d’autant plus faciles pour les agresseurs.

Suite à un ressenti partagé d’insécurité à Aix-en-Provence le soir, ces trois aixoises ont décidé d’agir. Leur application « Garde ton corps » permet d’aider les femmes ne se sentant pas en sécurité lors de leurs déplacements avec 3 types d’outils :

  • Avec « je rentre », les contacts favoris sont informés du déplacement prévu de l’utilisatrice et son temps de trajet, et sont avertis automatiquement en cas de changement d’itinéraire ;

  • Avec « lâche-moi », les utilisatrices disposent d’un réseau de plusieurs commerces partenaires aixois considérés comme des « safe places » où elles peuvent se réfugier en cas de problème ;

  • Avec « aide-moi », un SMS d’alerte est directement envoyé aux contacts favoris indiqués, avec la localisation de l’utilisatrice.

Cette initiative innovante mérite d’être saluée et soutenue. Je souhaite que Anaïs, Caroline et Pauline connaissent le succès et développent les partenariats avec un maximum de villes en France, et au-delà, pour que leur application « Garde ton corps » devienne un véritable outil au service des femmes.

La pertinence d’une telle application traduit la nécessité pour les femmes de se sentir à l’abri d’agressions à tout moment dans leurs déplacements. Elle implique aussi le déploiement nécessaire dans nos villes de toutes les mesures à disposition des élus pour assurer la sécurité, caméras de surveillance ou présence plus fréquentes des policiers municipaux.

Avec la majorité nous avons voté la loi contre les violences sexuelles et sexistes. Entrée en vigueur depuis quelques mois elle permet notamment de sanctionner le harcèlement de rue et les outrages sexistes par une amende allant de 90 à 750 euros.

Nous devons toujours faire plus et continuer d’agir pour garantir la liberté et la sécurité des femmes.

Close