Pour un TER à hydrogène sur la ligne Aix-Rognac

Pour un TER à hydrogène sur la ligne Aix-Rognac

Pour un TER à hydrogène sur la ligne Aix-Rognac

Début novembre, j'ai écrit, avec mon collègue député de la 8e circonscription Jean-Marc Zulesi, à Renaud Muselier, président de la Région PACA, pour lui demander d'étudier la possibilité de faire circuler des TER sur la ligne Aix-Rognac en expérimentant des trains à hydrogène.

Ce courrier fait suite à une réunion que nous avons eu il y a quelques semaines avec le cabinet du secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

En effet, une disposition de la loi d'orientation des mobilités permet un transfert de gestion des petites lignes ferroviaires, comme la ligne Aix-Rognac, vers les Régions pour en assurer leur remise en service. Deux régions ont d’ores et déjà demandé cette délégation de gestion, pourquoi pas Provence-Alpes-Côte-d’Azur ?

Alors que les Aixois ,comme tous les habitants de la métropole Aix-Marseille sont quotidiennement concernés par la congestion routière et perdent un temps infini dans leurs trajets journaliers, c'est le manque d'alternatives à la voiture que nous pointons du doigt et aussi le manque d’ambition en la matière.
Nous pensons avec mon collègue député que l'expérimentation d'une telle ligne, desservant le Plan d'Aillanne (où travaillent environ 26 000 personnes), et à proximité de l'aéroport de Marignane, permettrait de désengorger le trafic au quotidien dans le Pays d'Aix, là où il faut désormais près d’une heure pour se rendre du centre d’Aix aux Milles, pour faire à peine 10km.

Il est urgent de mettre à la disposition des habitants du Pays d’Aix une palette de transports alternatifs et collectifs (du vélo au train en passant par le covoiturage et les bus en site propre), bien avant l’objectif de 2030 fixé par le PDU. Les citoyens ne peuvent attendre quand les études canadiennes montrent que les trajets de plus de 30mn pour se rendre au travail, augmentent les risques de burn out.

Close