Pour une grande loi sur la condition animale !

Pour une grande loi sur la condition animale !

Pour une grande loi sur la condition animale !

Alors que deux chercheurs de la faculté de Droit de Toulon ont déclaré vendredi dernier que l'animal devrait être désormais considéré comme une personne physique non humaine, nous devons prendre à bras le corps le sujet de la condition animale.

Je fais partie du groupe d’étude sur le bien-être animal à l’Assemblée et milite avec plusieurs de mes collègues pour préparer une grande loi sur la condition animale durant le quinquennat. En effet, les violences et maltraitances envers les animaux sont de plus en plus fréquentes. Comme l’a si bien exprimé Gandhi, "On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux".

Il faut donc agir rapidement selon moi sur 3 axes majeurs :

  • Accorder un statut de personnalité juridique à l'animal, avant de mettre en cohérence notre droit avec les avancées des chercheurs en neurosciences.

  • Établir un registre suivi des animaux utilisés dans le monde du cirque pour aboutir à terme à l’interdiction des animaux dans les cirques. Dans l'immédiat, comme l’ont fait les villes de Meyrargues et du Tholonet dans la 14e circonscription, interdire les cirques avec animaux à Aix-en-Provence serait un premier pas.

  • Interdire la vente des animaux entre particuliers, notamment sur les plateformes du type Le Bon Coin, et aboutir à terme à l’interdiction totale de vente d’animaux aux particuliers (en animalerie ou élevages) pour les tourner vers l’adoption en refuge.

Alors que près de 60 000 animaux domestiques sont abandonnés chaque année dans notre pays, nous nous devons d’être ambitieux et d’établir des règles strictes pour que la condition animale soit mieux prise en compte

Close