Répondre à l’état d’urgence économique et sociale

Répondre à l’état d’urgence économique et sociale

Répondre à l’état d’urgence économique et sociale

Nous avons adopté tard dans la nuit, à 4h20, le projet de loi portant mesures d’urgence économiques et sociales, qui fait suite aux annonces du Président de la République au début du mois.

Renvoyé pour examen au Sénat, le texte que nous avons voté avec la majorité prévoit, conformément aux engagements pris :

-Une prime exceptionnelle de 1000€ défiscalisée, sans charges pour les entreprises qui le souhaitent, aux salariés rémunérés jusqu’à 3.600 euros net
-Les heures supplémentaires exonérées de cotisations salariales et d’impôt sur le revenu
-L’annulation de la hausse de la CSG pour 70% des retraités les plus modestes (3,8 millions de foyers de retraités)
-L’augmentation de la prime d’activité correspondant à +100€ par mois pour les salariés au SMIC.

C’est plusieurs milliards d’euros de pouvoir d’achat qui seront redonnés aux Français les plus modestes dès le 1er janvier 2019, répondant à des situations souvent difficiles en fin de mois.

Désormais, ouvrons le Grand Débat National annoncé par le Président, qui nous permettra de réfléchir tous ensemble à de vastes thèmes de politiques publiques pour sortir de cette situation par le haut.

 

Close